Des jeux d’enfants jusqu’à l’énergétique

Nouveau portrait.

Merci beaucoup à Gratienne d’avoir accepté mon invitation à témoigner.

Voilà le portrait d’une jeune femme qui se plaît dans l’indépendance.

Belle découverte!


 photo-gratienne-goddyn

Parle-nous de toi, qui es-tu ?

Je suis une jeune femme qui a toujours aimé le contact humain. Après 15 ans de commerce indépendant, je viens de me lancer dans l’énergétique.

Quel(s) diplôme(s) possèdes-tu aujourd’hui? Comment s’est déroulé ton parcours scolaire ?

J’ai un BEP / CAP (on l’avait aussi en passant le BEP double notation …) Administration Comptable. BAC G3  technique commerciale avec mention AB !!! Puis BTS ACTION COMMERCIALE et enfin une formation à CEPRECO d’Attachée de Direction.

Toute ma scolarité, on a prévenu mes parents que je ne ferai pas de grandes études ! (pas comme ma sœur ainée qui a une mémoire phénoménale ! et je passais juste après dans les mêmes écoles !) En CM2 on me prédisait un CAP au mieux… en 3ième, certains professeurs du collège ne voyaient qu’un BEP pour moi ! Peu d’enseignants m’ont encouragé réellement jusqu’au moment où je suis partie dans le « professionnel ».

L’emploi pour toi, ça se passe comment aujourd’hui?

15 ans d’indépendance, ça laisse des traces. Difficile de retravailler sous les ordres de …n’importe qui. Obéir sans se poser de question n’a jamais été mon point fort. L’énergétique est la continuité de mes 15 ans où conseil, contact humain, proximité, travail sur le long terme étaient déjà mes valeurs. Dernièrement, j’ai fait la formation d’Access Bars car cela permet d’ouvrir l’esprit à de nouvelles idées, alléger le mental et déstresser.

Et avant, tu faisais quoi?

J’ai créé une boutique pour l’enfant. Je vendais des jouets traditionnels & éducatifs. J’ai vu des enfants grandir et je suis toujours en contact avec certains.

 

Pourquoi ce(s) changement(s) ? Quel a été le « déclic » ?

La concurrence d’internet qui pesait. Je savais mon activité condamnée à court terme. Mieux valait anticiper. Des problèmes familiaux à gérer en sus.

 

L’orientation scolaire, ça s’est passé comment pour toi ?

Etape par étape, diplôme par diplôme. Mes parents me savaient de type indépendante : ils se sont dit que la compta me servirait et en effet !

Je suis plutôt de type commercial. Le secrétariat est venu pour compléter mon panel et parce que je n’étais pas encore mûre pour travailler.

Et tes parents alors, ils étaient en accord avec tes choix/envies ?

Ils ont décidé souvent de mon orientation et du choix des écoles. Normal, ils les payaient. Mais ils ont toujours tenu compte de ma personnalité pour l’orientation. Et au fur et à mesure du temps, ils m’ont laissé choisir.

 

Un mot à ajouter pour les jeunes d’aujourd’hui et leurs parents ?

Il faut trouver ses points forts et les travailler. Il faut surtout dire aux enfants que le travail n’est pas une corvée. Que si on se prépare bien, la vie active peut être très enrichissante et pas que financièrement. Les études forment et entraînent l’esprit pour pouvoir s’adapter après au monde du travail. Ce sont des années décisives. La personnalité et le courage, c’est pour la vie. L’important, c’est d’être heureux dans ce que l’on fait.

 


Merci Gratienne pour ce partage.

Vous aussi vous souhaitez témoigner?

Envoyez-moi un petit mot à contact@adequatmot.com !


Pour retrouver Gratienne:

Gratienne Goddyn, radiesthésiste magnétiseuse, praticienne en Bars d’Access.

www.gairire.com


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s