Christelle, entre passion et pression

Nouveau portrait .

Merci beaucoup à Christelle d’avoir accepté mon invitation à témoigner.

Voilà un nouveau témoignage libre. Un témoignage qui m’a beaucoup touché par sa sincérité et la maturité incroyable qui en découlent…

Belle découverte!


christelle-guibouin

Je suis Christelle, j’ai 18 ans et, pleine de rêves, je me retrouve souvent seule dans mon « combat ».

J’ai toujours aimé l’école, aimé apprendre, aimé sortir un peu de ma zone de confort en levant la main, de plus en plus alors que j’étais timide… Accro à la croissance, MA croissance avant tout.

En dehors de l’école je danse et joue de la flûte traversière.

Mais en terminale, je n’en pouvais plus. Je n’en pouvais plus de ce système, où les profs sont des machines à donner des ordres et pour certains des être malheureux qui se défoulent sur leurs élèves…

Les élèves ? Des bons à rien.

Je me suis trouvée seule à nouveau, à avoir cette vision. Mais je persévérais, je pensais à mon avenir, je pensais à ces diplômes, aux études que nous sommes obligés de passer parfois pour pouvoir pratiquer « un certain métier ». Alors j’ai tenu bon, et aujourd’hui je suis bachelière. YES ! 😀

Pour moi, il n’est pas question d’entretenir ma vie en y alimentant qu’un seul et unique domaine. Je veux tout lier. Je n’aime pas la notion de métier, qui enferme populairement les gens dans des obligations contraignantes, pour servir des choses pour lesquelles ils ne sont pourtant aucunement partisans.

Alors, aujourd’hui j’ai du mal en me disant que je me prépare pour une profession : la psychomotricité. Pourtant j’y crois, j’y crois fort et je sais que j’aurais mon concours pour accéder à l’école de mon choix…

Pour moi, vivre, c’est être passionné et toujours évoluer, Être.

Or, le problème de l’école, petite ou grande, c’est qu’elle n’aide pas à grandir dans notre globalité. « Elle ne nous apprend pas à vivre. », m’a-t-on affirmé il y a peu… et c’est VRAI ! Si on parle école et avenir professionnel, le mot qui me vient en tête naturellement c’est pression.

L’école sert la société et, la société veut qu’on la serve. Alors la mission de l’école c’est de transmettre ce message, le message d’aller servir la société ! C’est-à-dire, de mon point de vue, s’oublier, et foncer dans un cube si bien présenté. Ce cube, ou la case, qui nous permettra « d’être indépendant », « financièrement ce sera cool ». Ah ah, ouais ouais, moi j’y crois pas.

Pour moi, c’est en se créant nous-même qu’on pourra être libre. Et sûrement pas en s’attachant à des casiers créés par d’autres ! Ce n’est pas compatible !!

Je me vois mal vivre exclusivement de la psychomotricité, même si c’est déjà grand. Je veux lier l’art avec, je veux créer ma propre activité, me créer, telle que je suis. Je veux accompagner, débloquer, et déclencher des sourires naturellement après chaque avancée.

Et je ne sais pas comment je ferais, en tout cas, je le ferais. (Dédicace à Marie http://www.thepinkpowertour.com et http://cameleondelimage.com)

Si j’ai un mot à dire aux parents, c’est : laissez vos enfant s’exprimer librement. Encouragez-les et tentez d’entretenir avec eux la lumière pure de leurs beaux et grands rêves. Car nous sommes tous vulnérables.

Et j’ai un deuxième message important qui me vient : montrez-leur l’exemple en étant vous, vous aussi !!!

Et aux jeunes tant qu’aux plus âgés, laissez-vous guider par votre intérieur. Faites les choses consciemment, avec conviction.

Oscar Wilde exprimait : « La principale tâche de l’homme est de se donner naissance à lui-même ». Et à partir de là, je crois fort que l’on peut créer un avenir bien meilleur et sain. Petit pas par petit pas.

Je tiens quand même à remercier l’école ! Qui me permet aujourd’hui de réfléchir à ce sujet, et peut-être d’en inspirer l’évolution inéluctable. GRATITUDE.

Et merci à Anaïs Adequat Mot de m’offrir cette opportunité de m’exprimer au grand public.


Merci Christelle pour ce précieux témoignage.

Une belle personnalité à suivre, sans aucun doute!

Vous aussi vous souhaitez témoigner?

Envoyez-moi un petit mot à contact@adequatmot.com!


Pour retrouver Christelle :

https://dansetavieheart.wordpress.com/

Page Facebook


Une réflexion sur “Christelle, entre passion et pression

  1. Joie de lire ma petite soeur. C’est très beau et rempli d’espoir pour l’humanité d’avoir cette conscience et cette belle ouverture d’esprit si jeune. Merci Christelle ❤ ❤ ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s